Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 14:18
U.S. President (then Senator) Barack Obama with Avner Shalev in the Hall of Names 23/7/2008

Je viens de recevoir un mail m’invitant à couvrir la visite du président du Costa-Rica à Yad Vachem.

Le Dr. Oscar Rafael de Jesus Arias Sanchez  va comme tout invité officiel de l’Etat d’Israël faire un tour au mémorial de la Shoah, passage obligatoire organisé par les autorités israéliennes.

L’idée principale est apparemment de justifier l’existence de l’Etat d’Israël crée après la Shoah afin de servir de refuge aux juifs menacés de persécutions dans la diaspora.

La création de l’Etat d’Israël n’est pas une conséquence de la Shoah mais provient du rêve bimillénaire du peuple juif de revenir sur sa terre et des efforts du mouvement sioniste depuis le XIX éme siècle pour faire admettre ce droit à la communauté internationale.

Montrer au monde l’image de la Shoah comme justificatif de l’existence de l’Etat d’Israël est à mon avis une erreur stratégique.

Si le monde nous acceptait en diaspora, l’Etat d’Israël pourrait-t-il cesser d’exister ?

Pourquoi les invités officiels de l’Etat ne sont pas conviés à se rendre devant le Kotel, dernier vestige du Temple de Jérusalem, vers lequel les pensées des juifs du monde entier ont été tournées au fils des siècles ?

Pourquoi ne pas les amener à Tel Aviv, première ville hébraïque moderne, construite sur les dunes désertes de la Mer méditerranée pour accueillir les émigrés juifs d’Europe de l’Est puis du reste du monde ?

Pourquoi le peuple juif doit-il montrer les pires souvenirs de son histoire pour obtenir une reconnaissance de son Etat ?

Avons-nous vraiment besoin que les chefs d’état du monde entier rallument la flamme éternelle de Yad Vachem et versent une larme de circonstance devant les photos des camps de la mort ?

Si Israël ressent le besoin de se justifier d’exister, il faut mieux à mon avis, montrer aux représentants de la communauté internationale l’Israël moderne qui reste attaché à ses racines.

Une demi-journée passée entre la vieille ville de Jérusalem, le département de recherche de l’hôpital Hadassah et l’Université hébraïque de Jérusalem seraient sûrement bien plus parlants que la visite habituelle à Yad Vachem.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HADDAD 29/09/2010 19:34


d accord avec vous , mais tout les pays ont un motif pour faire ce genre de ceremonies , HADDAD BRESIL


henri meyer 04/01/2010 00:27


bah, c'est pour leur casser le moral dès le début..


Myriam 27/11/2009 09:45


Je suis entierement d accord pour que les europeens visitent Yad Vashem pour leur montrer ce que leur pays ( Allemagne par exemple ) ont commis .
Car on quand on rentre une fois a Yad Vashem on n en sort pas indemme sur le plan emotionnel .....


RAPHAEL AOUATE 26/11/2009 19:13


Maryline, je pense que Michael veut nous dire la chose suivante : la raison d'être de Yad Vashem et son importance, ne sont pas remises en cause bien sur. Il dénonce juste avec justesse
l'utilisation politique qui en est désormais faite. Cette question me rappelle la politique adoptée par une chaine de TV comme Arte (allemande d'ailleurs) par exemple : ses reportages ou
documentaires portent toujours sur les mêmes sujets quand ils parlent des Juifs : la tragédie de la Shoah et la tragédie des Palestiniens ... Le message subliminal est clair


Michaël Blum 26/11/2009 21:53


le monde aime les juifs qui souffrent
quand le peuple juif est fort, se défend et prend une place parmi les nations, les critiques fusent, alors pour éviter ça, on améne les dirigeants du monde à Yad Vachem qui s'empresseront
le lendemain de dire que le peuple juif qui a tant souffert doit comprendre la souffrance du peuple palestinien...


RAPHAEL AOUATE 26/11/2009 19:07


Entièrement d'accord avec toi cette fois ...
Hazak


Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens