Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 22:58

La décision du Premier ministre Binyamin Netanyahou de geler la construction en Judée-Samarie (Cisjordanie) a été bien accueillie par l’administration américaine et la gauche israélienne.

Les Palestiniens, pas dupes, ont rejeté cette proposition arguant du fait que cette mesure ne les rapproche en rien de la création d’un état palestinien, ce qui est tout à fait exact.

Pourquoi le fait d’arrêter les nouveaux projets de construction pendant 10 mois (pourquoi 10 et pas 9 ou 13 d’ailleurs?) devrait faire avancer la cause de la paix ?

Des milliers de logements sont en construction, Barak a autorisé le lancement de 28 nouveaux projets d’édifices publics, qui croit que ces dix mois de gel partiel vont changer la donne dans la région ?

Et puis, il faut écouter la droite israélienne qui affirme à juste titre que si certaines implantations ne seront jamais sur la table des négociations, pourquoi arrêter d’y construire ?

Le Gush Etzion ou vivent 60.000 juifs pour 12.000 palestiniens ne sera jamais évacué, même les artisans de l’Initiative de Genève l’ont admis, alors pourquoi empêcher ses habitants d’agrandir leurs maisons ? (la construction d’un nouvel étage à une maison existante ne sera pas permise pendant les dix mois à venir).

Certains expliquent ce geste de Netanyahou comme un signe de bonne volonté envers les Américains, mais quelqu’un imagine vraiment que dans dix mois, le président Obama donnera son feu vert à la construction dans Yesha, ce qu’aucun de ses prédécesseurs n’a jamais fait depuis 1967 ?

D’autres expliquent que ce geste va obliger les Palestiniens à revenir à la table des négociations, mais l’Autorité palestinienne a déjà rejeté cette idée.

Alors, pourquoi ce gel ? Peut-être pour prouver au monde qu’il n’y a aucune chance de parvenir à un accord avec les Palestiniens.

« Vous voyez » dira Netanyahou, « on a tout essayé, même le gel et pourtant ils refusent de négocier ».

Ce genre de cynisme politique, je dois avouer, me déplait profondément et j’aurai de loin préféré un gouvernement qui prend de véritables décisions courageuses plutôt que de se moquer à la fois des Américains, des Palestiniens et surtout des Israéliens qui au final ont voté pour Bibi et pas pour Obama.

Une dernière réflexion, Bibi devait rencontrer ce mardi les dirigeants de Yesha mais son médecin ne lui a pas permis, il a pris froid…

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zanz 01/12/2009 07:35


En général Bibi prend froid des qu'il faut prendre une décision... il souffre d'une thermo-décidalite chronique, plus communément appelée la grippe du bouffon ou grippe B. A quand le gel de la
pleutrerie?


Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens