Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 10:22

Un porte-parole de la police a qualifié lundi les obsèques du rabbin Ovadia Yossef d’évènement historique, le plus grand enterrement jamais vu en Israël

Ayant passé quatre heures dans cette foule compacte, je me propose de vous raconter ce que j’ai vu.

En dehors du sentiment d’être une sardine dans une boite de conserves et d’avoir vécu une demi-heure horrible, littéralement écrasé en tentant de sortir de la foule, ces funérailles m’ont laissé d’autres fortes impressions.

J’ai couvert des dizaines de manifestations et d’enterrements importants mais jamais je n’avais vu une telle foule, un tel déferlement à travers la ville de dizaines de milliers de personnes.

Le grand rabbin de Tel Aviv Israël Meir Lau a demandé de manière rhétorique, pour quelle personnalité dans le monde, tant de gens se seraient déplacés pour ses obsèques et la réponse est claire, personne n’arrive à réunir autour de lui, vivant ou mort, un nombre de personnes aussi important.

Le Rav Ovadia Yossef était une personnalité à deux faces, celle du géant de la Torah et de l’homme qui a véritablement révolutionné le monde religieux juif et l’autre, le tribun qui employait un langage cru et pourfendait ses adversaires idéologiques sans prendre de gants.

C’est la rabbin Benny Lau, auteur d’un livre sur son œuvre qui l’a défini ainsi comme un Dr Jekyll et Mr Hyde du monde juif.

Mais voir à ses funérailles, parmi plus de 800.000 personnes ( !), des ultra-orthodoxes ashkénazes, des soldats en uniforme, des sionistes religieux la tête recouverte de la kippa tricotée, des jeunes laïcs, des politiques de tous bords, démontre que le Rav Ovadia Yossef a marqué de manière profonde la société israélienne.

Son influence sur la vie politique, religieuse et sociale d’Israël fait de lui l’égal des plus grands noms de l’histoire contemporaine de l’Etat d’Israël.

Ce besoin de participer à un enterrement de la part de centaines de milliers de personnes, en grande majorité des hommes est un phénomène particulier.

Le Rav Ovadia Yossef laissera une empreinte indélébile sur la société israélienne et ceux qui ont vécu ces funérailles pourront un jour dire « j’y étais ».

Sur le plan politique, sa mort marque la fin du parti Shass, qui ne lui survivra pas, les disputes pour sa succession ayant commencé bien avant sa mort mais ses livres de jurisprudence, sa capacité de rendre leur fierté aux juifs orientaux et son image d’homme proche du peuple resteront dans les mémoires.

Un gamin de 10 ans m’expliquait pendant l’enterrement qu’il n’avait jamais vu le Rav Ovadia de son vivant mais que le mur de sa chambre était couvert de photos de lui.

Pour ma part, le personnage m’inspirait souvent de la colère et étant ashkénaze, je ne suivais pas ses décisions religieuses mais quand je l’ai rencontré chez lui il y a quelques années, j’ai été impressionné, le Rav Ovadia Yossef était une personnalité rare.

Dans un siècle, personne ne se souviendra de ses diatribes mais ses livres resteront une référence pour le monde religieux et son influence sur la société israélienne restera comme un fait historique, qui a marqué les 30 dernières années.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens