Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 10:14

Ce matin, deux millions d’élèves ont effectué la rentrée des classes en Israël mais les trois mineurs (12-13 ans) de Bat Ayin, arrêtés la veille par la police resteront en prison.

 

Les trois suspects sont accusés d’avoir jeté il y a deux semaines une bouteille incendiaire sur un taxi palestinien, blessant six personnes, dont deux grièvement.

Des enfants essayant de tuer une famille !

Bat Ayin est une implantation située dans le Gush Etzion (Judée-Cisjordanie) mais vivant selon des règles très différentes de celles de leurs voisins.

Ainsi, Bat Ayin, est la seule communauté de la région n’acceptant pas que des Palestiniens y travaillent. La population est constituée essentiellement de Baalé Techouva, de personnes ayant fait un retour à la foi et le taux de chômage y est plus élevé que dans les implantations voisine.

Mais la particularité de Bat Ayin est surtout sa mauvaise image car ce n’est pas la première fois que des terroristes juifs sont arrêtés à Bat Ayin, même si les fois précédentes, il s’agissait d’adultes.

En 2003, le réseau de Bat Ayin est démantelé quand trois habitants du village sont emprisonnés puis condamnés à de lourdes peines pour avoir essayé de déposer une bombe devant l’entrée d’une école arabe à Jérusalem.

Quel genre d’éducation les enfants de Bat Ayin reçoivent pour que trois d’entre eux pendant les congés scolaires ne trouvent pas de meilleure occupation que de tenter de tuer des Palestiniens ?

Des milliers de Palestiniens côtoient au quotidien les habitants du Gush Etzion, dans les implantations ou ils travaillent mais aussi au supermarché local, ou ils font leurs courses.

La cohabitation entre les deux populations est exemplaire, comparé à ce qui se passe en Samarie (nord de la Cisjordanie) ou autour de Hébron mais Bat Ayin, telle une verrue sur un corps sain, continue de lutter contre ce mode de vie.

A Bat Ayin, on enseigne la haine et le rejet de l’autre, on glorifie le terrorisme au nom d’une idéologie raciste.

Le Rav Yaakov Medan, directeur spirituel de la Yechiva d’Alon Shvout, voisine de Bat Ayin a écrit ce vendredi un texte appelant les éducateurs de la région à se mobiliser pour tenter de changer les mentalités.

« Pourra-t-on dire que nos mains n’ont pas versé ce sang, si nous ne faisons rien ? », a-t-il demandé.

Il ne suffit plus aux dirigeants du sionisme religieux de condamner ce genre d’actes, il est temps de tout faire pour les éviter à l’avenir.

Michaël Blum

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Redomier 03/09/2012 09:36

Acceptons la main tendue par nos "frères "arabes ,il risque de nous en coûter:

http://www.juif.org/defense-israel/176083,un-arabe-antisemite-de-l-ap-a-empoisonne-une-famille-juive.php

Redomier 30/08/2012 13:43

Ne jamais faire confiance à un Muzz, jamais :

http://www.israel-flash.com/2012/08/bethlehem-en-plein-marche-une-chretienne-se-fait-egorgee-par-son-mari-musulman-photo/#axzz251GXnsKN

Redomier 27/08/2012 18:31

Alors , on censure les rares personnes qui viennent écrire sur cet obscur site ?

Continuez comme ça et vous n'aurez plus le moindre pèlerin.

Benêts, boutonneux de gauche , stupides rastaqouères.

Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens