Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 19:58

Le sacro-saint principe de liberté d’expression permet à n’importe qui de dire n’importe quoi mais parfois la justice doit fixer des règles.

 

Israël marque cette semaine le 16e anniversaire de l’assassinat d’Yitzhak Rabin, tué par un juif religieux.

Depuis sa mort, dès qu’une critique contre un homme politique est prononcée, certains rappellent la campagne d’incitation à la violence qui a précédé le meurtre.

Parfois, des critiques tout à fait légitimes sont suspectées d’être des appels au meurtre alors que des véritables pamphlets antisémites et racistes sont publiés librement dans certains journaux.

La déclaration la plus choquante de la semaine reste néanmoins celle de l’ancien chef du Mossad, Efraïm Halévy, qui a comparé le monde haredi à l’Iran.

Pour M. Halévy, le monde haredi représente un danger plus grand pour l’avenir d’Israël que le nucléaire iranien.

Critiquer le monde ultra-orthodoxe est légitime, dénoncer ses excès est parfois indispensable mais cette affirmation est tout simplement antisémite et j’ai du mal à comprendre pourquoi Efraïm Halévy n’est pas poursuivi par la justice.

Par ailleurs, je trouve inquiétant de savoir que l’ancien chef du Mossad pense que l’Iran ne représente pas un plus grand danger pour notre avenir que les étudiants des yechivot. Si quand il était en poste, il a investi plus de moyens pour espionner au sein des Yechivot qu’en Iran, il ne faut pas s‘étonner des progrès du nucléaire iranien…

Entre temps et pour rester sur le sujet des incitations à la haine, la police n’arrive pas à mettre la main sur les responsables des inscriptions sur les murs de la maison de Hagit Ofran, une des dirigeants de La Paix Maintenant, ou ce matin pour la deuxième fois en un mois, la militante de gauche a découvert des graffitis lui souhaitant de rejoindre Yitzhak Rabin.

Les auteurs de ces graffitis sont issus de la mouvance du « prix à payer », des jeunes juifs décidés à faire régner leur loi contre celles de l’Etat.

Ils sont les responsables d’incendies contre des mosquées, d’agressions contre des civils innocents en Cisjordanie, d’attaques contre des soldats et des policiers et d’inscriptions haineuses contre des opposants idéologiques.

Ils sont soutenus par des rabbins comme les auteurs du livre « Torat Hamelekh », autorisant sous certaines conditions à tuer des innocents non-juifs.

Depuis le début de ces actes criminels, aucun acte d’accusation n’a été présenté à la justice.

Imaginons un scénario différent, des Arabes israéliens brulent des synagogues, des imams payés par l’Etat autorisent à tuer (sous certaines conditions) des Juifs innocents, croyez vous que les choses se seraient déroulées différemment ?

Et pour revenir à Efraïm Halévy, si au lieu de Haredim, il avait dit la même chose sur les Arabes israéliens, la classe politique et les médias seraient-ils restés silencieux comme c’est le cas depuis sa déclaration antisémite ?  

Et pour terminer, l’éditorialiste d’Haaretz, Guidon Levy a écrit il y a quelques jours que « si on peut parler de direction politique illogique dans la région, ce n’est pas à Téhéran mais à Jérusalem qu’elle se trouve ».

« Il est temps que les gens courageux élèvent leur voix et disent clairement au gouvernement israélien : Ca suffit la paranoïa ! Ca suffit la mégalomanie ! Ca suffit la pyromanie ! Ca suffit la folie ! ».

Il est temps que la société israélienne rejette clairement les discours racistes, haineux et irresponsables et que la justice mette le holà à des phénomènes dangereux.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Redomier 08/11/2011 21:14


Je ne veux surtout pas salir la mémoire de Rabin.

Ce qu'il a fait pour Israël ,comme d'autres soldats et officiers non connus, eux, est incontestable .

Mais ,n'oublions pas qu'il a été le bras armé de Ben Gourion ,au caractère tyrannique lorsque celui ci,à partir du 20 JUIN 48 ,voulant empêcher PAR LA FORCE DES ARMES le débarquement des matériels
militaires de l'Altalena en provenance de France pour leur livraison aux forces de l'Irgoun ,en difficulté à Jérusalem,

Donna l'ordre de tirer sur les barques remplies de Juifs.

Rabin,dont la mère, Rosa la rouge de Pétrograd ,ex trotskyste,détestait les partisans de Begin ou de Shamir(selon Uri Dan historien et journaliste israélien )
fut le seul grand officier de la toute nouvelle Tsahal à accepter de faire cet indigne travail.

Il en résulta la mort de 18 Juifs,bombardés et tués, devant la plage de Tel Aviv .Ce fait est rarement mentionné.

Après l'euphorie des sinistres accords d'Oslo,il s'ensuivit de nombreux attentats du Hamas

.Au lieu d'exiger l'arrestation et l'extradition des auteurs d'attentats à Arafat ,conformément aux accords d'Oslo,

Que croyez vous que fit Rabin,non dénoncé par la Gauche?

Il déclara au cours de l'été qui précéda son assassinat:

"La paix ne débouchera pas sur la sécurité."!!!"

Cheikh Yassine et Mohammed Rantissi ,chefs du Hamas reçurent ses messages 5/5 et les monstrueux attentats redoublèrent d'intensité .

Certes ,nul démocrate ne peut cautionner l'assassinat politique ;

Mais toute la Gauche et ses chefs dont Rabin ,ex chef d'état major et Premier ministre ,garants de la sécurité de leurs concitoyens ,étaient figés sur cette paix idolâtrée et aussi absurde

Que l’ascension vers le rocher de Sisyphe ,

Et ont entraîné Israël dans l'impasse des accords d'Oslo dont on paie encore le funeste prix .

Rabin est mort .

Beaucoup de juifs ,d' au moins égale valeur ,ont été tués du fait de cette irresponsable et même criminelle politique de "paix " misérable.

La paix,avec d'aussi cruels et implacables ennemis ne peut être fondée que sur de simples armistices


Et surtout sur la force des armes


Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens