Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 09:30

Au-delà des grands titres ennuyeux et des programmes qui se ressemblent tous, jetons un œil sur les histoires moins connues de cette campagne.  

Quand Amir Peretz a quitté le parti Travailliste pour Hatenoua, il a été remplacé sur les bancs de la Knesset par Yoram Marcianon, un ancien député du parti qui a du prêter serment même s’il n’aura pas le temps de siéger une seule fois.

Cet ancien proche de Peretz a eu le droit de prononcer un discours dans l’hémicycle durant lequel il a annoncé qu’il soutenait Netanyahou et démissionnait du parti Travailliste…

La télévision israélienne a dévoilé que le vice-ministre des Affaires étrangères Dany Ayalon serait le témoin principal dans le procès contre Avigdor Lieberman, son ministre de tutelle.

Quand ce dernier l’a évincé de la liste du parti, la presse a évoqué l’humiliation qu’il avait fait subir à l’ambassadeur turc en le faisant assoir sur une chaise plus basse mais en fait c’est son projet de faire assoir Liberman sur le banc des accusés qui lui a couté son poste.

Le pseudo-rabbin Amnon Yitzhak qui s’est fait connaitre depuis des années par des campagnes d’intimidation contre les laïcs, les sionistes et la télévision a créé son propre parti sans lui-même se présenter sur la liste. Le plus amusant dans l’histoire est son annonce qu’il ne voterait pas pour son parti car il boycotte les élections…

En même temps, cet homme qui a organisé des destructions de postes de télévision en public s’est fait interviewer cette semaine sur la seconde chaîne et utilise un smartphone bien qu’il ait interdit à ses fidèles de le faire, donc il va peut-être voter en secret ?  

Les Nah Nahim, ces hassidim de Breslev, qui pensent que danser en sautillant dans la rue peut aider à faire venir le Messie ont fondé également leur propre parti.

L’un des fondateurs, Israël Bitton, que j’ai rencontré m’a expliqué qu’il avait été expulsé du parti pour avoir soutenu le projet de ramener en Israël les ossements de leur maître, Rabbi Nahman, enterré en Ukraine.

« C’est le seul programme du parti, sinon il n’y aucune raison de se présenter à la Knesset », affirme-t-il.

Je me posais la question justement…

Il y a aussi Ofer Lifshitz et son parti Brit Olam, dont le programme est de fonder une théocratie en Israël.

« La constitution de ce pays doit être la Torah », a expliqué cet homme qui lui-même se définit comme laïc…  

Et pour terminer, une info qui m’a fait sourire: la campagne  de Kadima appelle à voter pour leur chef, Shaoul Mofaz, « le seul politicien droit ».

Pour un homme, recordman des zigzags politiques et des mensonges à ses électeurs, je trouve qu’il faut beaucoup de toupet pour oser se présenter avec un tel slogan, non ?

Michaël Blum   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens