Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 15:47

 

La presse évoque la nouvelle ligne de bus réservée aux Palestiniens qui “prouve” la ségrégation dont cette population est la victime.

Des dizaines de milliers de Palestiniens sont autorisés à travailler en Israël malgré la situation sécuritaire de plus en plus délicate. Le ministre des Transports a ouvert ce lundi une nouvelle ligne de bus pour permettre aux ouvriers palestiniens de plus en plus nombreux à posséder un permis de travail en Israël de voyager dans des bus qui leur seront réservés. Auparavant, ils voyageaient dans les bus qui faisaient le tour des localités juives de la région de Kalkiliya, en Cisjordanie. Autre option, souvent utilisée par les Palestiniens, les transports clandestins, qui leur coûtaient 40 shekels par jour. Le prix du voyage entre le passage d'Eyal et Tel Aviv sera de 10 shekels seulement dans cette nouvelle ligne de bus. Les Palestiniens interrogés ce matin par les journalistes se félicitaient de la mise en place de ce bus et ont été informés qu'ils pourraient continuer d'utiliser les lignes habituelles. Seul point dérangeant pour les défenseurs des droits de l'homme : cette nouvelle ligne n'a pas d'arrêts dans les localités juives, rendant ce bus ségrégationniste, réservé aux Palestiniens. Ne doutons pas que le conseil de sécurité de l'ONU condamnera cette nouvelle provocation israélienne, qui force des Palestiniens à monter dans des bus subventionnés par un Etat dont ils ne sont pas citoyens...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

meyer Henri 05/03/2013 04:29

Nous sommes face à une population, qui se nomme Palestiniene, sans statut claire. c a d Ces gens là vive sur leur terre mais n'y sont pas reconnu comme citoyen et ceux qui les representent ne
forment pas une entitée étatique , donc ne leur donnent pas le moyen d'etre reconnu en tant que nation . Pour compliquer encore la situation, Israel s'empetre dans une situation intenable,
considerant cette population un jour comme des refugiés, le lendemain des etranger ennemie du peuple, un jour comme une population vivant dans les frontieres d' Israel et le lendemain cela devient
des territoires disputés sur lesquels on peut eventuellement discuter pour parler de quelque chose qu'on appellerais bizarement la paix, certains de ces territoires sont "autonomes" cela veut dire
que l'armée s'en est retiré pour laisser la place aux barons du coin, couverts par cette "autorité palestinienne" qui n'en a que le nom et à qui on ne donne pas les moyens d'en etre une... entre
temps on les emplois... cela arrange tout le monde, c'est une main d'oeuvre pas tres chere, on ne nous accuse pas de les laisser mourrir de faim et en plus tant qu'on leur apporte leur manne, leur
velleité à se revolter et à vouloir etre independant est moin forte...
Alors, peut etre que tant que la situation sera comme cela, quoi que l'on fasse, et chaque foi que l'on voudra gerer quoi que se soit à l'interieur de ce "probleme",le regard de l'exterieur n'à
aucune raison de se porter positif et de regarder le "bon coté des choses.. Oui , c'est une bonne idée d'affreter cette nouvelle ligne de bus, mais non, ce n'est pas une bonne idée parceque, encore
une foi on considere que l'on gere le sort de cette population, qui parait il ne le souhaite pas, et que ces bus leur son reservé, et que c'est une initiative Israelienne, donc souverainiste, donc
seregrationiste, donc on c'est foutu dedans encore une foi
... dans les kinot on dit " oy mé ayalanou" .. ( Aïe, je vais encore me faire des copains..)

Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens