Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 18:47

Palestiniens et « colons » ont manifesté mardi à l’entrée du village palestinien de Beit Fajjar où une mosquée a été saccagée lundi matin par des juifs extrémistes.

 

Entre deux rounds de négociations stériles entre les dirigeants israéliens et palestiniens, j’ai eu la chance de participer mardi à une manifestation conjointe de Palestiniens et d’habitants du Gush Etzion contre la profanation d’une mosquée.

Profaner un lieu de prière en brulant des livres du Coran est un acte tellement infâme que je n’ai pas besoin de revenir sur cet incident, le troisième cette année commis par des juifs.

Les inscriptions en hébreu sur les murs de la mosquée, les témoins ayant vu des hommes portant la kippa sortant du village en voiture après que l’incendie se soit déclaré ne laissent malheureusement aucun doute sur l’identité des criminels.

Six rabbins, dont le rabbin Aaron Lichtenstein, l’une des figures les plus importantes du sionisme religieux se sont rendus mardi à la mosquée pour y apporter des Corans et se recueillir sur le site.

Puis, les membres du mouvement pacifiste Eretz Shalom (Une terre de paix), habitants du Gush Etzion et Palestiniens se sont retrouvés à l’entrée de Beit Fajjar pour affirmer leur colère contre les vandales et leur désir de vivre en bon voisinage.

Devant les regards étonnés des Palestiniens et des Juifs de la région peu habitués aux contacts entre les deux populations, les manifestants, moins d’une cinquantaine déplient des banderoles, sur lesquels on peut lire en hébreu et en arabe  « Ici nous voulons vivre dans le respect mutuel » et « Shalom est le nom de dieu en raba et en hébreu ».

Nahum Patchénik, qui a grandi à Beit El et vit aujourd’hui dans le Gush Etzion prend un mégaphone et affirme « Juifs et musulmans, Arabes et Israéliens, nous sommes tous les fils d’Abraham…nous devons renoncer à nos rêves et affronter la réalité pour pouvoir vivre ensemble sur cette terre sacrée ».

Il est suivi par Abed Faraj Allah, venu d’un village voisin qui en hébreu puis en arabe, appelle de ses vœux « une véritable paix qui nous permettra de vivre en bon voisinage à Tel Aviv et à Hébron ».

Le rabbin Menahem Frouman, de Tekoa, chante du dialogue interreligieux embrasse son ami le Cheikh Ibrahim, le poète Eliaz Cohen évoque avec Abed la création d’un état binational et les photographes mitraillent la scène de leurs flashs.

« Peut-être que nos enfants verront les fruits de ce que nous sommes en train de semer en ce moment », me confie Eliaz, déçu du nombre restreint de participants mais gardant une note d’optimisme.

A quelques dizaines de mètres, s’élève le supermarché Rami Levy ou depuis sa récente ouverture, les habitants juifs et palestiniens de la région se côtoient au quotidien pour faire leurs courses.

L’avenir de la région se joue ici, sur le terrain, pas sur la pelouse de la Maison Blanche…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

machkif 03/10/2011 21:32


je crois aussi a l'option du chin bet.
mais cela etant, comment cela se fait-il que tous ces bons chantres arabes de la paix et l'harmonie entre freres ennemis ne se soient pas manifestes de la meme facon au lendemain du carnage contre
la famille Fogel ז"ל . ? a ma souvenance, pas de cheiks musulmans ou autres chanteurs poetes palestiniens prennent une telle initiative apres des attentats crapuleux commis par les leurs. je
comprends le desir de ces rabbins americains du gouch etsion de se comporter comme en europe, mais bon, ca me plait pas trop de voir des juifs et des rabbins jouer les chretiens..


Sarah 25/10/2010 17:57


Je ne savais pas que des israéliens et des palestiniens pouvaient manifester ensembles (aussi bonne soit la cause...). Alors tout n'est pas perdu comme on se prend à le penser avec désespoir. Merci
pour cet article. Sarah.


Itshak 06/10/2010 12:01


Tu as entendu parler des provocateurs du Shin Beth?
Champagne ca te rappelle quelque chose?
Attendons un peu avant de designer les coupables....


ROCHA 06/10/2010 10:39


Shalom,

C'es vrait que nous avons l'impression de terrereur, lorsque nous ne sommes pas dans le pays, mais je sais que les choses se passent bien plus tranquilement qu'en d'hors d'Israël. Je souhaite du
fond du ceour que satan ne viendra pas semer sa mauvaise graine parmis les habitents de cette region. Je le souhaite pour le tout Israël. Shalom a tous les hommes de bonne volanté. Dil


Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens