Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 23:11

Bon titre pour un article à sensation, non ?

C’est ce qui est arrivé ce mercredi en Israël avec la publication dans la presse d’une lettre de soutien à Moché Katzav, signée par des rabbins, parmi les plus importants du sionisme religieux.

 

Les rabbins Shlomo Aviner, Tzvi Tau et Moché Hager, pour ne citer que les plus connus, ont envoyé une lettre à l’ancien président de l’Etat pour lui exprimer leur soutien et l’espoir que « la vérité voit le jour ».

En tant que journaliste, j’ai suivi le procès Katzav, j’ai lu le verdict de la Cour, j’ai même rencontré certaines de ses victimes, il n’y a pas de place pour le moindre doute, l’ancien président israélien est un criminel.

Comment des rabbins peuvent le soutenir ? Il ne s‘agit pas de simples rabbins mais de personnalités de haut niveau et dont l’influence est immense.

Si ils ont des preuves de l’innocence de Katzav, pourquoi ne pas présenter ces éléments à la justice ?

Comment expliquer ce soutien inattendu de vénérés rabbins à un criminel sexuel ?

Chaque année, des milliers de femmes et jeunes filles sont victimes d’harcèlement sexuel, d’actes indécents et parfois de viols dans ce pays.

Le monde religieux n’est pas en reste et même des rabbins ont été reconnus coupables de crimes sexuels mais je ne me souviens pas qu’un violeur condamné par la justice ait été soutenu publiquement par des autorités rabbiniques.

La morale la plus élémentaire veut que chacun se tienne aux cotés des victimes pas de leurs bourreaux.

On peut avoir de la sympathie pour un criminel, qui paie ses fautes mais Katzav continue de clamer son innocence après avoir menti, menacé, insulté…

Pour le Rav Cherlo, l’un des rabbins les plus influents en Israël, la Torah est du coté des victimes et il faut renforcer le système judicaire qui a condamné Katzav après avoir longuement étudié le dossier.

Ces derniers mois, j’ai souvent critiqué des rabbins sur mon blog, ceux qui publiaient des lettres au contenu raciste, ceux qui refusent de se rendre à la police se jugeant au dessus des lois, ceux qui préfèrent aller en prison plutôt que d’autoriser leurs enfants à étudier avec des séfarades et ceux qui veulent annuler les conversions des soldats faites pendant leur service militaire.

Dans tous ces cas, j’ai contesté leur idéologie différente de celle d’autres rabbins dont l’avis me paraissait plus juste mais il s’agissait de débats d’idées.

Comment comprendre la position des rabbins qui soutiennent Katzav ?

Si quelqu’un peut m’apporter des éléments de réponses, je lui  serai reconnaissant…

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maguy Myriam 31/03/2011 09:32


Les rabbins soutiennent toujours inconditionnellement les accusés quand ceux-ci sont "religieux", pro-religieux" ou considérés comme tels. Ils croient ainsi "empêcher un H'iloul Hachem".

Le problème, c'est qu'ils ne tiennent pas compte du fait que le Hiloul Hachem c'est eux qui le font en devenant de moins en moins crédibles aux yeux de ceux qui supportent difficilement ce soutien
aveugle et inconditionnel aux accusés, quelle que soit la gravité des accusations portés contre eux.

Ils ne cherchent même pas à savoir ce qui s'est passé, ils n'enquêtent pas, n'interrogent personne, la vérité ne les intéressesse pas. Ce qu'ils veulent, c'est défendre à tout prix l'image de
marque de la "religion" aux yeux des populations "religieuses. On peut comprendre leur position, sauf que parfois, ce sont les victimes innocentes qui payent très cher cette solidarité absolue des
rabbins à leur détriment.

A propos des accusations contre le rav Aviner, il n'y a eu aucune plainte, ni à la police, ni nulle part ailleurs, c'est pourquoi il n'y a eu aucune enquête ni aucun procès. Les faits dénoncés ne
sont pas considérés comme "criminels" aux yeux de la loi, mais la question était de savoir s'ils ne l'étaient pas aux yeux du Judaïsme, de la décence et de la morale.

Il ne s'agissait pas de viols ni d'autres faits de ce type et personne ne s'est plaint personnellement de quoi que ce soit. Il n'y a eu que des témoignages de faits d'apparence "bénigne", que le
rav Aviner lui-même n'a pas niés. Il les a simplement interprétés différemment.

Il s'agissait de remettre en question le "style" très particulier et assez original de ce rabbin que tout le monde connaît pour ses nombreuses correspondances avec les dames et sa façon assez
libérale et surprenante (certains diront "suspecte") de s'exprimer devant les dames et à leur sujet. Sur ce point, tous les rabbins sont d'accord pour dire que ce style est discutable.

Le maariv n'a fait que rapporter ces faits "bénins" et à soulever les questions qui s'imposaient, sans émettre la moindre opinion à ce sujet.


Yeochoua 30/03/2011 15:27


Plutôt que de poser la question aux lecteurs pour qu'ils laissent libre cours à leur imagination, as-tu posé la question directement aux rabbins intéressés? Si oui, que t'ont-ils répondu? Pourquoi
les situer dans un contexte dégradant en parlant de problèmes généraux d'autres personnes de la "profession"? D'autant plus que le Rav Aviner, que le 4ème commentaire prend de haut, avait subi une
accusation mensongère, accusation relayée par Maariv avec sa photo en gros plan sur la couverture, puis démentie un peu plus tard dans un petit encadré vers la fin du journal. Pour finir, la
justice laïque l'a innocenté. Rien ne s'était passé entre lui et la plaignante. Alors, sans te commander, fais-nous un de tes prochains articles avec les réponses des mêmes rabbins qui ont soutenu
Katzav. Il n'y a pas de fumée sans feu, non? Auraient-ils franchement soutenu un violeur?
Si je peux me permettre de donner mon avis personnel, alors sache que je suis totalement contre les violeurs, y compris quand la personne violée est consentante, car le consentement a pu être
obtenu à la suite de pressions par des demandes répétées, petits cadeaux ou autres,


Maguy Myriam 15/03/2011 13:03


A mon humble avis, les rabbins et plus largement les hommes de pouvoir ont grand intérêt à se soutenir les uns et les autres, en provision du jour où des plaintes ou d'autres tuiles similaires à
celle reçue par Katsav, leur tombe à leur tour sur la tête.
Il y a quelques années, Aviner a eu grandement besoin du soutien aveugle et inconditionnel de ses inconditionnels alliés : tous ceux qui avaient envers lui une dette de reconnaissance quelconque.
Les rabbins sont très prudent et ils savent se préparer longtemps à l'avance l'alibi qui un jour les sauvera des accusations de leurs ennemis. Et ce n'est pas leur conscience qui les empêchera de
s'en servir !


Marc 24/02/2011 22:26


La religion donne des pistes, est source d'inspirataion, mais ne garantit rien. C'est pourquoi la démocratie s'est construite sur une base laique. Laique ne signifie pas anti-religieux, mais décrit
plutôt une démarche de prise de recul par rapport au religieux. On est toujours laique d'une religion, la laicité se définit finalement ainsi ; il n'y a pas de laicité pure.
Dans le cas qui nous intéresse, la religiosité d'une homme, fusse-t-il rabbin ou évèque, montre ce qui l'inspire mais ne garantit finalement rien. Le seul signe mesurable de moralité d'un individu
se révèle dans son comportement, chez les juifs comme ailleurs. Penser autrement est soit de la naiveté, soit une forme d'idolatrie (donner une sorte de valeur absolue à quelqu'un indépendamment de
son action réelle me rappelle une idéologie funeste du 20ème siècle...).
En résumé, cher Michaël, aborder les être humains sans à priori évite d'être déçu !


akl 24/02/2011 09:36


Je dit toujours "à qui profite le mal" ?, dans ce cas il faut rechercher le "mobile" ou la "motivation" des intéressés, c'est à dire quels sont les liens proches ou lointains entre les Rabbins et
Katsav ? Est-ce que Katsav était une "relais" ou d'une quelquonque influence pour faire entendre la parole des Rabbins au niveau du pouvoir ?
Je n'ai pas les réponses, mais voilà des questions qui meritent d'être posées !


Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens