Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 22:38

Quand on cherche des circonstances atténuantes aux assassins, je suis indigné, pas vous ?

 

Un groupe de hassidim de Breslev se rend dans la nuit sur la tombe de Yossef à Shekhem (Naplouse) et se font tirer dessus par un policier palestinien, qui tue un des membres du groupe et en blesse cinq autres.

Avant même qu’il soit enterré, la presse avait déjà trouvé le coupable : la victime qui s’était rendu sans autorisation sur le site.

Certes, l’armée israélienne ne permet les pèlerinages sur la tombe de Yossef qu’une fois par mois et ceux qui s’y rendent la nuit en contournant les barrages prennent des risques mais il n’en reste pas moins qu’un jeune homme de 24 ans a été tué car il voulait prier sur un lieu saint juif situé en territoire palestinien.

Quelques semaines plus tôt, l’acteur israélo-palestinien Juliano Mer-Khemis a été tué à Djénine par des inconnus.

Cette fois, la presse a expliqué qu’il avait été tué surement à cause des pièces de théâtre qu’il avait dirigé en faisant jouer des garçons et des filles sur la même scène.

La famille Fogel, elle avait commis le crime de vivre à Itamar, dans une colonie entourée de villages palestiniens hostiles.

Au lieu de condamner les assassins, on cherche à faire porter la responsabilité de ces meurtres sur les victimes. 

Oudi et Routy Fogel voulaient vivre sur leur terre et élever leurs enfants dans l’amour de la Torah, Ben-Yossef Livnat voulait prier sur un lieu saint et Juliano Mer-Khemis voulait permettre aux enfants de Djénine de jouer sur une scène de théâtre.

Aucun d’eux n’avait commis de crime méritant la peine de mort.

On peut penser que les juifs n’ont pas le droit de vivre en Samarie, qu’il faut une autorisation pour se rendre sur la tombe de Yossef et que Juliano Mer-Khemis prenait des risques en voulant faire du théâtre dans un camp de réfugiés palestiniens mais toute personne sensée doit condamner ces meurtres sans ambages.

La réconciliation annoncée entre le Fatah, qui prône officiellement la paix avec Israël et le Hamas qui appelle à la destruction de l’Etat hébreu devrait inquiéter les partisans de la démocratie dans le monde mais qui est responsable de cette union, selon la presse mondiale ? Israël qui n’a pas permis assez vite la création d’un Etat palestinien.

Une fois de plus, si des antisémites veulent détruire l’Etat Israël, c’est surement de notre faute.

L’Etat d’Israël va marquer ce lundi le souvenir des 6 millions de juifs tués par la barbarie nazie, c’est le moment de se rappeler que chaque jour dans le monde, des innocents sont victimes de la haine, du racisme et de la folie des hommes.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stephane 13/06/2011 09:49


Dans son dernier livre: "comment se comporter en Mentsch et pas en Shmok", Michael Wex nous explique qu'un Shmok "a tellement bien interiorisé l'image que ses persécuteurs se font de lui qu'il est
litteralement incapable d'imaginer une autre sorte de vie". Une fois Henoch d'Alexander, un chef hassidique polonais du 19° siecle a dit " le veritable exil des Hébreux en Egypte, c'est qu'ils ont
appris à le supporter".
J'aime bien, Monsieur Blum, quand vous cessez de vous comporter en Shmok, comme dans cet article par exemple.


Elicha 05/05/2011 19:34


Lea,
vous semblez faire erreur: des palestiniens, clandestins en Israel, se font arreter tous les jours, et on ne les abat pas. On les arrete, puis les renvoie dans leur village.
Un palestinien qui tenterait de forcer un barrage se ferait rappeler a l'ordre. Si il continuait et donnait l'impression de vouloir forcer le barrage, alors on lui tirerait dessus: d'abord dans les
jambes, puis si il exprime une envie de forcer le barrage malgre les tires, il risque sa vie.
Je n'ai pas l'impression que ce soit tout-a-fait ce qu'il s'est passe a Shchem.


Joel K. 02/05/2011 08:41


Léa, laissez tomber Redomier: c'est un paranoïaque. Son seul but est de parler plus fort que les autres. Il n'y a qu'a regarder l'article précédent pour s'en rendre compte.


Lea 01/05/2011 23:50


Mon prénom est bien léa.
Ma femme de ménage s'appelle Fatma mais ce n'est pas le genre à parcourir le blog de michael blum.
Oui, je suis Juive, fière de l'etre et je crois que l'on fait la paix avec des assassins pas avec des bisounours.
Dans quel monde vivez vous?


Lea 01/05/2011 21:58


Le commentaire ci dessus est un exemple parmi d'autres pour lesquels je pense que le conflit israelo-palestinien va très mal finir.
En comparaison, je crois que nous avons vécu en israel jusqu'a maintenant des sortes de 30 glorieuses.
Quant au meurtre à naplouse,il n'est qu'une conséquence du conflit.Il n'exprime pas une haine anti Juive généralisée.
Des religieux palestiniens qui auraient forcé un barrage policier en Israel pour aller prier dans une mosquée se seraient aussi fait fusiller sans ménagement.
Comme on dit, la guerre, c'est la guerre


Présentation

  • : Le blog de Michaël Blum
  • Le blog de Michaël Blum
  • : Commentaires sur mon actualité
  • Contact

Recherche

Liens